SXO : le successeur du SEO | Proxiad - Français

SXO – Search Experience Optimization : le successeur du SEO

Le Trafic… c’est le Saint Graal que nous cherchons tous sur Internet lorsque nous lançons un nouveau site web. Pour obtenir du trafic, rien de plus simple. Il suffit d’optimiser son site web pour être bien référencé sur les moteurs de recherche et en particulier Google.

Alors vous connaissez sans doute, le SEO, Search Engine Optimization !

Les critères de positionnement d’hier ne sont pas les mêmes que ceux d’aujourd’hui ou de demain. Les moteurs de recherche se perfectionnent. Ils sont capables de penser, de naviguer et d’apprécier un site web comme un internaute humain peut le faire. Pour cela les référenceurs tendent vers le positionnement de la notion d’expérience utilisateur. Ce qui fait l’apparition du SXO « Search eXperience Optimization ».

Alors véritable révolution en cours ? Est-ce que c’est la mort du SEO et la nouvelle ère du SXO ? Au fait, c’est quoi le SXO ?

L’avenir du SEO-SXO

Je vous explique, le SXO est une contraction de SEO et UX « User eXperience ». Aujourd’hui le référencement naturel fait appel à la fois aux techniques de SEO et à l’expérience utilisateurs. C’est seulement avec un savant mélange des deux que vous obtiendrez une bonne stratégie SXO.

En intégrant l’UX au SEO, cela permet d’optimiser et d’améliorer le processus de conversion suite à une visite client.

Le rôle de cette intégration est de :

  • Tester et adapter l’expérience utilisateur en fonction des personas ciblés
  • Aider les visiteurs à trouver rapidement ce qu’ils recherchent sur le site
  • Mieux convertir les visiteurs provenant du trafic organique/naturel
  • Transformer les visiteurs uniques en potentiels prospects.

En somme, vous pouvez considérez le SXO, comme à la fois le marketing et la vente. Donc un SEO plus ROIste encore !

Et du coup comment fait-on se mélange ? Quelles sont les nouvelles règles du SXO ?

Comment bien mettre en place une stratégie SXO ?

Il est évident que les optimisations SXO ne feront jamais abstraction des pratiques SEO indispensables à une bonne visibilité sur les moteurs de recherche. Le SXO va, bien au contraire, plutôt s’attarder sur certaines optimisations UX et venir en complément du SEO pour générer du trafic de qualité.

Connaissez-vous les principales règles à suivre ? Si non, je vous invite à poursuivre votre lecture. Nous allons passer en revues dans les grandes lignes les principales règles à suivre :

  • Le design SEO (compilation et fusion UX-SEO)
  • Une stratégie de contenue adaptées aux lecteurs
  • Établir un persona, un chemin utilisateur et Eye Tracking
  • Concevoir une ergonomie mobile (Mobile First-Index)
  • Avoir un temps de chargement des pages optimisé
  • Mettre en place du testing récurrent pour s’assurer que la stratégie SXO soit optimale

En sommes, cela se résume en 3 bonnes pratiques :

  • Optimisations techniques (temps de chargement, site responsive, site https, données structurées, balises métas)
  • Optimisations des contenus (qualité-pertinence-précision, chapeaux, sommaire, titres Hn, questions)
  • Optimisations des liens (arborescence, fil d’Ariane, menu, CTA et maillage)

Une fois que vous avez bien compris cette méthodologie, allons voir comment cette nouvelle stratégie interagie dans la logique de Google. Alors pour vous, ça serait comment ?

Dans la logique de Google

Tout le principe du Search eXperience Optimization pourrait être résumé en une question : quitte à investir dans des leviers de référencement pour attirer des visiteurs sur votre site web, pourquoi ne pas en profiter pour offrir une expérience plus pertinente à ces visiteurs, jusqu’à la page de conversion souhaitée ?

Le SXO s’inscrit par ailleurs dans la logique déployée par Google depuis ses débuts : améliorer sans cesse l’expérience des internautes pour accroître leur satisfaction, en affichant des résultats pertinents mais surtout pour apporter la meilleure réponse possible à une requête. Toutes les mises à jour de Google ont servi à se rapprocher de cet objectif global : offrir une meilleure expérience aux utilisateurs plus pertinente à ces visiteurs, de manière à en faire des clients ?

Quand pensez-vous ? c’est tout simple. Le SXO est d’ailleurs totalement en accord avec la logique déployée par Google depuis ses débuts : améliorer sans cesse l’expérience des internautes pour booster leur satisfaction, en affichant les résultats pertinents qui répondent à leurs questions/besoins. Toutes les mises à jours successives de Google (Panda, Pingouin, Golibri en 2013, RankBrain en 2015, Position Zéro l’année suivante… Tout ce qui peut améliorer l’expérience des internautes et les aider à trouver leur chemin dans le labyrinthe de la Toile est valorisé par le moteur.

Conséquence : pour gagner des places dans le SERPs, il faut proposer quelque chose de solide aux utilisateurs. De sorte qu’un site bien indexé, mais qui offre une expérience de navigation assez pauvre, sera généralement mal positionné.

Le SXO se moule sur cette logique. Il ambitionne de faciliter l’accès au moteur de recherche depuis n’importe quel appareil (desktop ou mobile), de proposer des réponses pertinentes aux requêtes formulées par les internautes, d’améliorer l’expérience des utilisateurs une fois qu’ils sont cliqués sur un lien, et de les accompagner tout au long de leur parcours digital jusqu’à ce qu’ils trouvent ce qu’ils sont venus chercher.

Bien sûr, cette démarche doit s’appuyer sur des éléments concrets qu’un travail rigoureux de référencement naturel permet de collecter, à l’instar des mots-clés tapés par ces derniers sur Google- et des intentions qui se cachent derrière. Ce qui fait du SEO le partenaire inséparable du SXO.

Maintenant que vous avez découvert, ou redécouvert le SXO, est-il le successeur du SEO ? Si vous changez ou instaurez cette nouvelle stratégie dans vos projets, vous êtes sur la bonne voie de progression de l’évolution des stratégies dans l’air du digital.  

De plus Google a annoncé un changement d’algorithme « Core Web Vitals » qui devrait prendre en compte l’expérience utilisateur (UX) comme critère de pertinence dans la stratégie SEO. Google devrait déployer sa mise à jour en 2021. Alors à vous de jouer et d’appliquer et/ou rectifier vos stratégies de SEO.

Bonne chance à vous et bonne continuation dans vos projets.

par Laure Brisciano – Chargée de Marketing Digital chez PROXIAD NORD